(Remuer) Ciel & Terre 2011

«(Remuez) Ciel&Terre»
« …On se laisse de nous emballer tenter. L’univers réservant bien des rageur de surprises…»
-Longueurs d’Ondes °50

«Quand un artiste chante avec ses tripes, que ses mots acides me claquent en plein cœur, je
reste généralement suspendues, médusées. Yan Caillasse chanteur lead de ce quintet que l’on
peu qualifier de rock à texte possède cette force d’interprétation et le verbe percutant… Belle
surprise que celle du morceau « Os contre béton » avec le featuring bien senti de Kemar (No
One Is Innocent). Une galette incandescente, sensible, solide en bouche…» -Sur les rails-

«… Des accents rock, un peu blues aussi parfois, ça s’emballe de temps en temps, il
Faut garder le rythme, mais tout est là, tout ce qui fait que la scène française n’a
pas fini de nous étonner, et que l’on n’a pas fini de parler d’elle…» -Nouvelle vague-

«Là, il n’y arien à dire car tout est dit… Du sublime en haute voltige sur la
piste d’un cirque visité par la grâce…A écouter en boucle, c’est l’infini qui parle…»
-Plouc Mag- Christian Descamps- Ange-

« …Yan Caillasse confirme avec ” (Remuer) Ciel&Terre ” qu’il est une valeur sûre à
suivre du Rock Français…» -Rocknfrance-